Cambriolage au Centre polyvalent, sis au camp militaire de Thiaroye : B. Faye et son receleur écopent respectivement de…

0 59

Agé de 48 ans, B. F et le libraire I. D ont comparu ce lundi devant le tribunal des flagrants délits de Grande Instance de Dakar pour des faits de vol et de recel au préjudice de la Mairie de la commune de Thiaroye gare. Les deux prévenus sont condamnés respectivement, à des peines de 6 mois et de 45 jours ferme. Ils devront en même temps, payer solidairement 4 millions de nos francs Cfa à la partie civile.

Dans la nuit du 4 au 5 octobre dernier, un cambriolage, portant sur des caisses de cahiers, des boîtes de craies et sur des matériels géométriques d’une valeur de 6 millions de FCfa, a été perpétré au Centre polyvalent sis au camp militaire de Thiaroye gare.

Suite à ce cambriolage, le Maire de ladite commune qui avait stocké ces fournitures, dans le centre pour les besoins de la rentrée scolaire, a déposé une plainte contre X au niveau du commissariat de Thiaroye.

L’enquête ouverte par la police a permis de retrouver 10 cartons de cahiers de 100 pages auprès du libraire I.D, établi au marché Thiaroye. Entendu, ce dernier, soutient avoir acheté les cahiers auprès de son ami de B. F qui lui aurait vendu, depuis le 30 Août, 14 caisses de 100 pages au prix de 7000 mille francs l’unité.

Interpelé à son tour, son co-prévenu soutient qu’il n’est pas l’auteur du cambriolage. « Juste une semaine avant la Korité, j’ai trouvé 14 caisses de cahiers de 100 pages fortuitement à l’entrée principale de l’établissement, abritant le Centre polyvalent où je travaillais avec la commission pour la confection des cartes biométriques. C’est ainsi que j’ai ouvert une salle de cours, où je les ai gardés pendant un mois à l’insu du personnel. Après, je les ai proposés en vente à mon ami Djigo, la veille de la Tabaski », déclare, B.F.

Attrait ce lundi devant le tribunal pour vol de deniers publics et recel, les prévenus réitèrent les mêmes déclarations. Et son receleur, d’ajouter qu’il ne savait pas que les cahiers provenaient d’un vol. Parce que, son ami l’avait parlé d’un don qu’il aurait reçu.

La Mairie de Thiaroye gare, représentée par son avocat, a demandé 7 millions de nos francs pour toutes causes et préjudices. Selon la robe noire, les prévenus ont simulé le cambriolage pour dissimuler leur forfait. « Parce que la veille du cambriolage, le Maire avait demandé à son secrétaire de procéder à l’inventaire des fournitures, le lendemain. Et le vol porte sur 33 cartons de cahiers de 32 pages, 58 cartons de cahiers de 100 pages. En plus des boites de craies et des matériels géométriques », défend la robe noire.

Le représentant du Ministère public a requis 2 ans de prison ferme contre B.F pour vol de deniers publics. Et 2 ans, dont six ferme contre son receleur.

La défense du receleur, assurée par deux avocats, a plaidé pour une application extrêmement bienveillante de la loi. Selon eux, leur client est de bonne foi, parce qu’il n’a pas acquis les cahiers à vil prix.

Au terme des plaidoiries, le tribunal a condamné respectivement, A.F et son receleur à 1 an de prison, dont 6 mois et 45 jours ferme. Ils devront payer solidairement 4 millions de nos francs à la partie civile.

L’article Cambriolage au Centre polyvalent, sis au camp militaire de Thiaroye : B. Faye et son receleur écopent respectivement de… est apparu en premier sur S'informer.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.