Votre partenaire est-il perfectionniste au lit ?

0 99

Si vous ne passez pas de bons moments dans la chambre à coucher ces derniers temps, cela peut être dû à un facteur qui est hors de votre contrôle. Selon une étude récente de l’Université de Kent, les femmes qui pensent que leur partenaire leur impose des normes perfectionnistes sont plus susceptibles de souffrir de dysfonctionnements sexuels.

Pour l’étude, les chercheurs ont questionné plus de 366 femmes de moins de 30 ans sur leurs attentes et croyances concernant le sexe, et pour savoir si les attentes et croyances des autres pouvaient avoir un impact sur leur sexualité et leur fonctionnement sexuel.

Puis, ils ont classé les réponses en quatre types de perfectionnisme sexuel :

Orienté vers soi-même (les normes perfectionnistes que vous vous imposez à vous-même)
Orienté vers le partenaire (les normes que votre partenaire s’impose à lui-même)
Prescrit au partenaire (les normes que votre partenaire vous impose)
Prescrit socialement (les normes que vous tirez de la société)
Les chercheurs ont découvert que le perfectionnisme sexuel prescrit par leur partenaire conduisait les femmes à avoir une mauvaise opinion de leurs compétences sexuelles et diminuait leur capacité à être excitée.

Mais ce n’est pas tout : ils ont aussi découvert que cette forme de perfectionnisme diminuait leur estime d’elles-mêmes et augmentait leur anxiété sexuelle. Donc, en fin de compte, un partenaire qui pense que le sexe doit être fait d’une certaine façon et pas autrement perturbe de nombreuses femmes.

Le docteur Ian Kerner, thérapeute sexuel à New York, n’est pas étonné par ces découvertes. Même si le perfectionnisme sexuel imposé par un partenaire n’est pas une plainte courante dans son cabinet, il affirme que de nombreux couples et personnes ont des normes élevées en matière de sexe, à savoir une vision rigide de comment doit se dérouler un rapport sexuel et la fréquence à laquelle il doit avoir lieu. « Même s’il est assez normal d’avoir son opinion sur la façon dont un rapport sexuel doit se dérouler, le perfectionnisme sexuel en est une version extrême », explique-t-il.

Le Dr Kerner affirme que vous pourriez partager votre lit avec un perfectionniste sexuel si votre partenaire remplit les critères suivants :

Il a une opinion forte sur la façon dont un rapport sexuel doit se dérouler
Il est rigide concernant la façon dont le rapport sexuel doit se dérouler
Il est préoccupé à l’avance à la fois par son orgasme et le vôtre
Il montre peu d’intérêt à propos de votre opinion
Il vous guide beaucoup pendant votre rapport sexuel
Il est facilement déçu quand les choses ne se passent pas comme il le voudrait au lit
Il est critique concernant vos performances
Il est plus attentif à la performance sexuelle qu’à l’expérience émotionnelle

Que pouvez-vous y faire ?

Selon Ian Kerner, il est important que vous vous exprimiez avec stratégie. Étant donné qu’un perfectionniste sexuel craint de renoncer à son pouvoir et de se retrouver vulnérable, vous devez briser sa carapace protectrice afin d’atteindre sa part vulnérable. En d’autres termes, voyez votre partenaire comme un M&M’s géant. Pour briser la carapace dure, vous pouvez lui dire que vous adorez avoir des rapports sexuels avec lui, mais que vous avez l’impression que vous pourriez être plus spontanés l’un envers l’autre au lit.

Vous pouvez aussi prendre les choses en main, en suggérant un jeu de pouvoir où c’est votre partenaire qui doit abandonner le contrôle des événements. Il pourrait découvrir qu’il est excitant de ne pas prendre toutes les initiatives – et votre estime de vous-même s’en trouvera améliorée.

santeplusmag

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.