Caricature du Prophète Muhammad (psl), détention de Imam Alioune Ndao, participation de Macky Sall à la marche de Charlie, les grosses pierres que Assane Diouf a jetées dans le perron du Palais

0 179

Assane Diouf, le célèbre chroniqueur qui est en train de défrayer la chronique, s’est encore une fois attaqué au Président de la République, dans un langage percutant, emprunté des ghettos ou des favélas. Devant plus de 4.000 personnes connectées en même temps pour le suivre, Assane Diouf, en tirs groupés, a encore fait un marquage à la culotte à Macky Sall.

En effet, dans son émission de la soirée d’hier, il s’est offusqué de la présence de Macky Sall à la marche de Charlie Hebdo quand le Prophète Muhammad (psl) fut injurié et caricaturé. De la même vigueur, il a dénoncé l’emprisonnement de plus de deux ans de l’imam Alioune Ndao, qui pour lui, n’est qu’un otage du Président.

L’émission d’hier a duré plus de trois tours d’horloge ; le chroniqueur a asséné d’injure les deux premières institutions du pays à savoir Macky Sall et Moustapha Niass, sans ménager Bouba Ndour et Amina Poté. Le Procureur de la République Bassirou Gueye a aussi reçu son plat du soir rempli de couscous à la sauce grains de sable, signé le grand cuisinier Assane Diouf, qui a décidé tous les soirs, de faire déguster par force, ses plats au régime en place.

La rédaction

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.